tremblant

tremblant, ante [ trɑ̃blɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• fin XIIe; de trembler
I
1Qui tremble. « J'étais ému, tremblant, palpitant » (Rivarol). « elle rentre en hâte, les jambes tremblantes, à bout de souffle » (F. Mauriac). chancelant. Tremblant de peur, de froid. (Choses) « L'anémone sauvage aux corolles tremblantes » (Musset). « Des remous propagés et tremblants comme une clarté » (Proust). Lueur tremblante. vacillant. Voix tremblante et cassée. chevrotant.
2Qui n'est pas solide, tremble à la moindre impulsion. « On passe sur un pont de bois tremblant et déjeté » (A. Gide).
(Abstrait) Chancelant, fragile. « Et vous, l'un des soutiens de ce tremblant État » (Racine).
3Qui tremble (4o), craint..., qui a peur. craintif. Il se sentait « lâche et un peu tremblant » (Colette).
IIMaladie tremblante des moutons, ou n. f. la TREMBLANTE : prurigo lombaire des ovins, caractérisé par des troubles nerveux et causé par un virus lent ( prion) . ⊗ CONTR. 1. Ferme, immobile, stable; hardi.

tremblant, tremblante adjectif Qui tremble : Personne tremblante de peur. Répondre d'une voix tremblante d'émotion. Qui est agité d'un tremblement : La flamme tremblante d'une bougie.tremblant, tremblante (synonymes) adjectif Qui tremble
Synonymes :
- affolé
- apeuré
- effrayé
- épouvanté
- terrifié
- trémulant (littéraire)
Qui est agité d'un tremblement
Synonymes :

tremblant, ante
adj. et n. f.
d1./d adj. Qui tremble. Mains tremblantes. Voix tremblante.
d2./d n. f. MED VET La tremblante: affection dégénérative du système nerveux du mouton, due à un virus.

⇒TREMBLANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst.
I. — Part. prés. de trembler.
II. — Adjectif
A. — [En parlant d'un animé, d'un ensemble d'êtres animés]
1. Qui est agité, sous l'effet d'une cause physique ou psychique, de légers mouvements musculaires convulsifs et involontaires, souvent accompagnés d'une sensation de froid. Synon. frémissant, frissonnant, tressaillant. La négresse monta toute tremblante, croyant qu'on allait la battre, et serrant son fils entre ses bras (SUE, Atar-Gull, 1831, p. 17). Je menai Mme Sazerat, tremblante d'émotion, jusqu'au restaurant et je lui montrai Mme de Villeparisis (PROUST, Fugit., 1922, p. 634).
a) [En parlant d'une partie du corps] Genoux tremblants; jambes, mains tremblantes. Viens sur mon cœur, âme cruelle et sourde. (...) Je veux longtemps plonger mes doigts tremblants Dans l'épaisseur de ta crinière lourde (BAUDEL., Fl. du Mal, 1857, p. 257). Jeanne se jeta au cou de son amie, le visage en feu, les lèvres tremblantes de plaisir (DABIT, Hôtel Nord, 1929, p. 209).
b) [P. méton.] De leur écriture tremblante, qu'ils avaient de plus en plus de peine à lire, ils causaient (...) de leur art, de l'avenir de leurs idées (ROLLAND, J.-Chr., Nouv. journée, 1912, p. 1585).
MÉD. VÉTÉR. Maladie tremblante du mouton (infra III B 1).
2. Au fig. Qui éprouve un vif sentiment de crainte, d'appréhension, d'épouvante. Synon. craintif. Le ministre et la municipalité, tremblants de voir leur malversations exposées au grand jour, ont été (...) empressés de se mettre à couvert derrière le rempart d'une loi martiale (MARAT, Pamphlets, Nouv. dénonc. Necker, 1790, p. 188). Par ses aveux, la femme appartenait au confesseur, devenait sa chose tremblante et obéissante, toujours prête à être, dans ses mains, un instrument d'enquête et de servage (ZOLA, Vérité, 1902, p. 358).
B. — [En parlant d'une chose, d'un ensemble de choses]
1. Qui est agité d'une succession rapide de petites secousses, de petits mouvements d'oscillation. Feuillages, murs tremblants; vitres tremblantes. Il montoit tout armé jusqu'au haut d'une tremblante échelle, et se croyait déjà sur la brèche, criant:Montjoye et Saint Denys! (CHATEAUBR., Génie, t. 2, 1803, p. 486). Maremma comme Venise s'était retranchée, avait largué ses amarres; campée sur ses vases tremblantes était devenue une île flottante, une main enchantée, docile aux effluves qui venaient d'au delà de la mer (GRACQ, Syrtes, 1951, p. 89).
P. métaph. Deux beaux enfants qui se jouaient dans la gaieté de leur âge et la mobilité de l'innocence: en eux, en eux seuls de nous tous, les grâces et les tremblantes promesses de l'avenir! (SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 2, 1834, p. 26).
2. [En parlant d'une lumière, d'un phénomène lumineux] Qui vacille, varie d'intensité. Synon. vacillant. Clarté tremblante. Cette petite rivière (...) coulait (...) sous des arcades de verdure (...) à travers lesquelles le soleil jetait quelques notes dorées et tremblantes (FEUILLET, Honn. d'artiste, 1890, p. 72). On apercevait par la fenêtre une tremblante lueur dansante, une tache de lumière pourpre au milieu des ténèbres, comme celle qui guida les bergers vers l'étable (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 271).
3. [En parlant d'une source sonore; l'accent est mis sur l'impression auditive] Par leurs accords précipités et tremblants ils [les violons] révèlent le trouble du cœur (PIRRO, J.-S. Bach, 1919, p. 128).
— [En parlant du son de la voix] Qui présente de brusques variations de hauteur, d'intensité (sous l'effet d'une sensation, d'une émotion). Synon. chevrotant. Gomboust répondit d'une voix tremblante, que l'émotion rendait plus mélodieuse encore que de coutume (A. FRANCE, Pt Pierre, 1918, p. 154). Le député a écrit qu'il ne viendrait pas, déclara Juliette d'une voix tremblante de colère (AYMÉ, Jument, 1933, p. 259).
III. — Substantif
A. — Subst. masc., MUS. Mécanisme modifiant les jeux de l'orgue, de l'harmonium, et produisant un effet de tremblement, de vibrato. [Le] tremblant (...) [est un] organe de l'orgue ou de l'harmonium (...) [qui] produit la sonorité de certains jeux d'orgues appelés Voix humaine, Vox humana, Unda maris, Éolienne, dans lesquels on produit intentionnellement des battements, c'est-à-dire un chevrotement ou un tremolo perpétuels, plus ou moins accentués (BRENET Mus. 1926, p. 449).
B. — Subst. fém.
1. MÉD. VÉTÉR. [P. ell. de maladie] Tremblante (du mouton). ,,Maladie infectieuse et contagieuse du mouton, due à un virus, se caractérisant, après une longue incubation, par une forme convulsive ou une forme prurigineuse et se terminant par la mort des sujets malades`` (Lar. agric. 1981). La deuxième maladie, particulière au mouton, et que M. Girard a observée, est désignée sous le nom de tremblante, ou affection nerveuse (J. BEUGNOT, Dict. usuel de chir. et de méd. vétér., 1836, II, p. 311b ds QUEM. DDL t. 8).
2. Arg. Fièvre. (Ds LARCHEY, Dict. hist. arg., 1878, p. 350 et RIGAUD, Dict. arg. mod., 1881, p. 373).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1669 subst. masc. mus. « artifice permettant de faire trembler certains jeux de l'orgue » (WIDERHOLD Fr.-all.). Subst. du part. prés. de trembler; cf. le subst. masc. tremblant « chant tremblé » 1622 (E. BINET, Merv. de Nat., p. 79 ds GDF.) et au déb. XIVe s. [ms.] « tremblement » (Descript. lapid., ms. Berne 113, f° 169e, ibid.). Fréq. abs. littér.:3 257. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 5 342, b) 5 263; XXe s.: a) 5 583, b) 3 114. Bbg. QUEM. DDL t. 8.

1. tremblant, ante [tʀɑ̃blɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. V. 1174; p. prés. de trembler.
———
I
1 Qui tremble (1.), est agité de petites contractures musculaires. || Ému, tremblant, palpitant… (→ Sensation, cit. 6). || Mains (cit. 26) ridées et tremblantes. || Jambes tremblantes de faiblesse. Chancelant. || Genoux tremblants.
1 Et mes genoux tremblants se dérobent sous moi.
Racine, Phèdre, I, 3.
2 (…) de ses gros doigts tremblants d'alcoolique, il avait coupé la feuille de papier en trois (…)
Zola, la Terre, I, IV.
3 (…) elle rentre en hâte, les jambes tremblantes, à bout de souffle, au point de n'avoir pas la force de se déshabiller.
F. Mauriac, Thérèse Desqueyroux, IX.
Par ext. || Un pas tremblant (→ Gîte, cit. 3). || Écriture tremblante et sénile. Tremblotant.
2 (Choses). Qui tremble (2.), bouge, frémit. || Corolles tremblantes (→ Anémone, cit. 2). || De tremblantes nappes de fil (→ Renvideur, cit.).Images (cit. 3) tremblantes. Tremblotant. || Remous tremblants comme une clarté (→ Église, cit. 13). || Lueur (cit. 5), lumière tremblante. Vacillant.Torches tremblantes (→ 1. Ombre, cit. 18); dont la lumière est tremblante.Par métaphore. || Quelque chose de vague, de tremblant, d'inachevé (cit. 2).
(XIIIe). || Son tremblant. || Voix tremblante et cassée. Chevrotant (→ Radoteur, cit.). || La chèvre (cit. 2) a quelque chose de tremblant dans la voix.
3 Qui n'est pas solide, tremble (3.) à la moindre impulsion. || Un pont tremblant et déjeté (→ 1. Gué, cit. 3).(Abstrait). Chancelant, fragile.
4 Et vous, l'un des soutiens de ce tremblant État (…)
Racine, Athalie, I, 1.
4 (1553). Qui tremble (4.), craint, qui a peur. Craintif (→ Effaré, cit. 7). || Lâche et un peu tremblant (→ Épargner, cit. 27).
———
II (1836, in D. D. L.; « qui fait trembler », XVe). || Maladie tremblante des moutons.N. f. || Tremblante : prurigo lombaire des ovins, caractérisé par des troubles neuro-moteurs (démangeaisons, tremblement).
CONTR. Ferme, immobile, stable; effronté, hardi; courageux.
————————
2. tremblant [tʀɑ̃blɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1669; de 1. tremblant.
Techn. Mécanisme de l'orgue et de l'harmonium donnant aux sons des jeux qu'il accompagne un vibrato rapide.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tremblant — tremblant, ante (tran blan, blan t ) adj. 1°   Qui tremble. •   Un corps tout tremblant de vieillesse et de maladies, BALZ. liv. I, lett. 9. •   Après qu il m eut dit cela, je me tins debout tout tremblant, SACI Bible, Daniel, X, 11. •   Et mes… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tremblant — Tremblant, [trembl]ante. adj. v. Qui tremble. Pasle & tremblant. la teste tremblante, la main tremblante. voix tremblante. On appelle, Piece de boeuf tremblante, Une piece de boeuf d un certain endroit, si grosse & si entrelardée de graisse, qu… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tremblant — фр. [транбля/н] tremolante ит. [трэмола/нтэ] Tremulant нем. [трэмуля/нт] tremulant англ. [трэ/мьюлэнт] тремулянт (в органе механич. устройство для тремоло) …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • tremblant — /tremˈblənt/ adjective (of jewellery) having the stones set on springs, so as to give a trembling effect • • • Main Entry: ↑tremble …   Useful english dictionary

  • TREMBLANT — ANTE. adj. Qui tremble. Pâle et tremblant. Il était tout tremblant de peur, de froid. Avoir la tête tremblante. Écrire d une main tremblante. Voix tremblante. Pont tremblant.   Pièce de boeuf tremblante, Pièce de boeuf si grosse et si entrelardée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • tremblant — adj., tremblotant, frissonnant : grèvolê / grevolin, ta, e (Albanais.001 / Arvillard) ; kè trinblye <qui tremble> (001). A1) tremblant, vibrant : kè trinblye (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Tremblant Les Eaux by Vacances Tremblant — (Мон Трамблан,Канада) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес …   Каталог отелей

  • Tremblant Mountain Chalets — (Lac Superieur,Канада) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: 210 chemin de …   Каталог отелей

  • Tremblant Les Eaux by Les Suites de la Gare — (Мон Трамблан,Канада) Категория отеля: Адрес: Different …   Каталог отелей

  • Tremblant (orgue) — Lexique de l orgue Lexique des termes et expressions en usage dans le monde de l orgue : éléments de l instruments, termes techniques de la facture d orgue, jeux les plus typiques. Sommaire 1 A 2 B 3 C 4 D …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.